Flore Berlinger

Recyclage, le grand enfumage

Editions rue de l’échiquier, 2020

 

Flore Berlingen est directrice de l’association Zero Waste France, qui oeuvre en faveur d’une société zéro déchet, zéro gaspillage.

Dans l’avant propos de son tout dernier ouvrage, elle alerte sur l’impact environnemental de nos accessoires de protection contre le virus, jetables pour la plupart, et souligne le risque de régression dans la démarche de réduction des déchets timidement amorcée ces dernières années.

Benoit

Recyclage : le grand enfumage

Avant-propos

Les dernières relectures de ce livre s’achèvent dans un contexte bouleversé par l’épidémie de Covid-19.

Cette crise marque le retour en force du jetable. L’industrie du plastique, notamment, y a vu l’occasion de battre en brèche les quelques avancées de ces dernières années contre les objets et emballages à usage unique. Dès le mois de mars, aux Etats-Unis puis en Europe, elle a multiplié les actions de lobbying pour obtenir reports ou annulations de mesures d’interdiction ou de restriction de l’usage du plastique jetable. L’industrie « recycle » son argumentaire hygiéniste historique fondé sur l’association « plastique = propreté = sécurité ». Une complète construction, qui fait l’impasse sur les impacts sanitaires immédiats (pour les populations qui subissent les pollutions liées à sa production) et de long terme (par les risques induits par sa dissémination dans l’environnement et dans notre chaîne alimentaire) du tout-plastique. Au-delà du plastique, l’industrie du jetable au sens large pourrait sortir gagnante de cette situatiuon exceptionnelle. Les chiffres de ventes de l’agroalimentaire, de la grande distribution et du commerce en ligne le faisant présager, tout comme la reprise des cours boursiers en forte hausse pour les grandes enseignes comme Amazon ou Procter & Gamble.