De l’étranger à l’étrange en nous-même

Lecture Débat

Présentation de la lecture débat

Vendredi 24 Janvier à 18h30
Voir les informations de l’événement

A nouveau nous retrouvons Rémy Baup, psychanalyste qui nous propose une réflexion sur l’altérité, l’étrangeté qui nous constitue… et comment cela régit pour une part nos rapports sociaux. Voici ce qu’il nous en dit : Freud a pu décrire les trois blessures narcissiques infligées à l’homme : Il n’est pas au centre de l’univers (Copernic). Il n’a pas été créé ex nihilo (Darwin). Il n’est pas maître en sa demeure car sa conscience ne régit pas toutes ses pensées et ses actes (Freud). L’homme est en proie à des phénomènes étranges qui le constituent comme étranger à lui-même. Cette expérience qui le singularise de tous les autres êtres vivants va structurer son rapport à l’autre et donc le lien social. L’altérité est une expérience des plus intimes . Cela n’est pas sans conséquence dans l’organisation de nos sociétés…..

Portfolio